Les Monuments de la Ville d’Ecrouves et leur Architecture

Architecture Extérieure

Il faut admirer les modillons supportant la corniche de l’abside et la corniche bourguignonne ornant les rampants du pignon de la façade ouest, ainsi que le clocher ; il représente le type caractéristique du clocher roman lorrain avec ses baies géminées et ses niveaux séparés par des cordons de billettes. Il faut noter également la différence d’appareil entre le clocher, le bas et le haut des murs extérieurs.


Architecture intérieure et Sculptures

L’église, qui comprend une nef de quatre travées et des bas-côtés, est voûtée sur croisées d’ogives. De grosses piles cantonnées de piliers à chapiteaux sculptés, séparent la nef des bas-côtés.
Le dallage d’origine semblait se trouver plus haut que le sol actuel en briques de Foug, car le bénitier qui se trouve à droite en entrant est placé très haut pour un bras normal, et les bases des colonnes semblaient se trouver plus près du sol à l’origine.
Les murs sud de la nef sont décorés de fresques des XIVe et XVe siècles : à gauche un simple décor végétal, à droite une représentation de Saint Mansuy, sauvant l’enfant du gouverneur de Toul. On remarquera également les pierres de remploi provenant sans doute de l’édifice roman : une pierre sculptée d’une rosace au-dessus de l’arc qui sépare la nef et le chœur, une autre dans l’escalier. Une remarquable statue de Saint Jean-Baptiste est déposée sur un autel curieux dont on peut penser qu’il s’agit d’une ancienne pierre tombale, peut-être de l’ancien autel principal.
Source : COLLIN (Hubert), Les églises romanes de Lorraine, t. II, 1983, pp. 146-148


 

  • La chapelle Jeanne d’Arc
  • Chapelle moderne
  • archi01.jpg
  • Visage grimaçant d’un scrofuleux
  • Statue de Saint Jean-Baptiste datant du XIVème siècle
  • archi02.jpg
  • archi03.jpg