Actualités

Campagne de prévention et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone 2020 - 2021

Incolore, inodore, sans saveur et non irritant, le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique imperceptible. Il est à l’origine de nombreuses intoxications en période hivernale.

En Région Grand Est, lors de la dernière saison hivernale (du 1/10/2019 au 30/04/2020), on dénombre 89 épisodes d’intoxication par le monoxyde de carbone exposant 298 personnes dont 2 décès.
Tout le monde peut être concerné par ce type d’intoxication qui survient dans la majorité des cas dans un cadre domestique.

La vigilance reste de mise !

Quels sont les bons gestes à adopter ?
Pour éviter qu’une concentration importante de monoxyde de carbone (CO) ne s’accumule dans les locaux, des règles simples doivent être respectées :

- Je fais vérifier chaque année mes installations (chaudières, cheminées, chauffe-eau, conduits d’aération, poêles), quel que soit le combustible utilisé, par un professionnel qualifié.
- J’aère mon logement 10 min tous les jours, même en hiver.
- Je n’obstrue jamais les entrées et sorties d’air (grilles ou bouches d’aération) permettant à l’air de circuler.
- Je n’utilise pas pour me chauffer, des appareils non destinés à cet usage (un chauffage d’appoint n’est pas destiné à chauffer en continu...).
- Je respecte les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais utiliser de façon prolongée des panneaux radiants à gaz ou des poêles à pétrole ; ne jamais utiliser une cuisinière, un brasero ou un barbecue comme chauffage de secours dans une pièce fermée.
- Je fais remplacer les appareils anciens raccordés à des conduits de fumée par des appareils conformes à la réglementation en vigueur.
- Je n’utilise pas les groupes électrogènes dans les espaces clos.
JPEG - 1.3 Mo